Nous vous recevons du lundi au vendredi. Le samedi sur rendez-vous.
Juridique & financement
| 20.12.18

Primo-accédants, pensez à constituer votre apport personnel !

Tout jeune et déjà primo-accédant,
vous vous posez beaucoup de questions
sur l’apport financier nécessaire à votre projet
de construction. On vous explique tout de A à Z. 

L’apport personnel correspond à la somme d’argent que vous êtes capable de donner pour financer votre bien, avant même d’obtenir un prêt bancaire. Sachez que dans la plupart des banques,
un apport personnel vous est demandé pour emprunter (entre 10% et 20% du montant du prêt demandé). 

Quels sont les avantages ?  
- empruntez moins et faites baisser votre taux d’intérêt :
avoir un apport personnel plus important vous permet de mieux négocier votre prêt immobilier et d’obtenir un taux d’intérêt plus favorable.
- réduisez la durée de remboursement : avec un apport financier significatif, vous remboursez votre emprunt moins longtemps. 

D’où peut-il provenir ? 
Votre apport peut provenir de votre capacité d’épargne :
il s’agit de l’argent que vous mettez de côté chaque mois. Il existe différents produits bancaires pour vous aider à développer votre épargne :
- Livret A
- Livret développement durable 
- PEL (plan d’épargne logement) ou CEL (compte épargne logement) qui permettent des rémunérations plus élevées mais vous obligent à des versements mensuels. Ces comptes sont bloqués plus ou moins longtemps selon leur nature. 

Un héritage ou des aides de la famille : vous pouvez également demander à des membres de votre famille de vous prêter de l’argent. De cette façon vous économiserez peut-être beaucoup plus que le montant prêté en réduisant votre taux d’intérêt et/ou votre durée de remboursement. Si vous héritez, vous pourrez utiliser l’argent comme apport personnel.

Quelles sont les aides gouvernementales ?  
Le prêt action logement (anciennement appelé 1% logement) peut, sous certaines conditions, bénéficier aux employés du secteur privé d’entreprises (non agricole) de plus de 10 salariés. Il pourra être intégré dans le montant de votre apport personnel. Le montant maximum du prêt correspond à 30 % du coût total de l’opération, selon votre situation géographique. 

Le prêt à taux Zéro, est un prêt qui, comme son nom l’indique,
est accordé sans taux d’intérêt. Réservé aux primo-accédants
et sous conditions de ressources, son montant varie en fonction
de la région, des ressources, mais aussi de la composition du ménage. 
Il s’agit d’une avance gratuite réalisée par l’État, qui peut financer jusqu’à 40 % du montant total de l’achat du bien. Pour les banques, le prêt à taux zéro est reconnu comme un apport personnel
car il ne génère pas d’intérêt, et il est mis à votre disposition
par un organisme tiers.

Acheter sans apport personnel : c’est possible ! 
Aucune loi ne stipule l’obligation de présenter à la banque
un apport personnel. 
Cependant, pour parvenir à obtenir un prêt, il faudra présenter
un dossier solide : sécurité de l’emploi, ancienneté professionnelle, revenus élevés, situation financière stable, etc. 
Il faudra également justifier l’absence d’apport par des arguments « légitimes » : une période de chômage, à la suite d’une maladie,
une situation familiale complexe, etc. Sachez que le taux d’intérêt de votre prêt sera certainement plus élevé. 

Dès le début de votre projet de maison, Bâtisseurs Bourguignons est à votre écoute pour échanger,
si vous le souhaitez, autour du prêt immobilier vers lequel vous vous orientez.

Une question ? Une demande ?
Je prends rendez-vous